Mise en situation

  • Durée :

    20 minutes

  • Objectif :

    • Prendre connaissance de situations concrètes de résilience

Partie 1 Prendre connaissance de situations concrètes de résilience

Regardez la vidéo suivante qui raconte deux cas concrets illustrant la notion de résilience (2 min 37 s).

Partie 2 sur 2, sous partie 1 sur 2 a. Mise en situation

Voici maintenant une étude de cas pour vous mettre en situation. Lisez attentivement la situation décrite et répondez aux questions.

Situation initiale :
La commune de Résilience est située en zone rurale et compte 3 000 habitants. Elle est traversée par une rivière et dispose d’une zone d’activité économique avec des entreprises agroalimentaires. Une STEP (station d’épuration) traite les eaux usées de la commune ainsi que les effluents des entreprises. Les volumes traités peuvent être importants en fonction de la production des usines et sont réalisés continuellement, car il n’y a pas d’arrêt d’activité. Aucune habitation n’est située à proximité.


Perturbation :
Un incendie s’est déclaré dans le bâtiment technique de la STEP. Celui-ci comprend l’ensemble des appareillages de pilotage de la STEP. L’incendie est important et détruit complètement le bâtiment. La STEP est hors d’usage. L’objectif est de retrouver un fonctionnement en mode dégradé dans les 24 heures.


Indisponibilité :
Arrêt du traitement des eaux usées, arrêt de la production dans les entreprises, rejets polluants dans la rivière imminents.


Partie1, sous partie 2 sur 2 b. Activités


Voici pour la situation exposée la valeur de l’impact subi dans le cas d’un incendie dans le bâtiment technique de la station d’épuration :

  • Une population faiblement exposée correspond à un impact humain mineur ;
  • Une immobilisation complète de l’organisation correspond à un impact organisationnel critique ;
  • Peu de conséquences sur l’image de l’organisation correspondent à un impact de l’image mineur (mais dans le cas d’une immobilisation complète, il peut y avoir une dégradation passagère de l’image avec un impact significatif) ;
  • Pour l’impact social, on peut considérer qu’il n’y en a aucun (mais une contestation isolée du personnel est possible et correspond à un impact social mineur) ;
  • Une perte financière importante correspond à un impact financier important ;
  • Un engagement de la responsabilité juridique correspond à un impact juridique important.

Voici les impacts subis dans les différents domaines affecté :

  • Une population faiblement exposée correspond à un impact humain mineur ;
  • Une immobilisation complète de l’organisation correspond à un impact organisationnel critique ;
  • Peu de conséquences sur l’image de l’organisation correspondent à un impact de l’image mineur (mais dans le cas d’une immobilisation complète, il peut y avoir une dégradation passagère de l’image avec un impact significatif) ;
  • Pour l’impact social, on peut considérer qu’il n’y en a aucun (mais une contestation isolée du personnel est possible et correspond à un impact social mineur) ;
  • Une perte financière importante correspond à un impact financier important ;
  • Un engagement de la responsabilité juridique correspond à un impact juridique important.

Actions impactées lors de cette perturbation :

  • Accueil téléphonique du secrétariat ;
  • Information des gestionnaires de réseaux et commerçants ;
  • Information à l’ensemble de la population ;
  • Élaboration du communiqué de presse.

Actions non impactées lors de cette perturbation :

  • Diffusion d’alerte à la population ;
  • Évacuation ou confinement dans les établissements recevant du public (ERP).

  • Accueillir par téléphone au secrétariat, élaborer le communiqué de presse, informer les gestionnaires de réseaux et les commerçants, informer l’ensemble de la population sont des actions impactées.
  • Diffuser l’alerte à la population et évacuer ou confiner dans les ERP ne sont pas des actions impactées par la perturbation.

Acteurs qui doivent être prévenus de la situation :

  • Préfet ;
  • DREAL ;
  • SDIS ;
  • Gendarmerie ;
  • Entreprises ;
  • Population ;
  • Police de l’eau.

Acteurs pilotes :

  • Le maire ;
  • L’adjoint au maire.

  • Les acteurs pilotes sont le maire et l’adjoint au maire.
  • Les acteurs à prévenir sont la DREAL, les entreprises, la police de l’eau, le SDIS, le préfet et la population.

Qualifiez chacune des solutions de continuité proposées.

Pour chaque proposition qui apparait, cliquez sur la réponse appropriée.

Rédigez le communiqué de presse.